Questions entretien d’embauche – Top 10

 

Décider des questions d’entretien d’embauche à poser à l’intervieweur peut être l’une des parties les plus stressantes du processus d’entretien. Souvent, les candidats se précipitent dans cette partie, soulagés d’avoir l’entretien d’embauche le plus rapidement possible. D’autres « passent par les mouvements » en posant des questions non originales pour remplir le temps.

Poser des questions intelligentes et réfléchies renforce votre aptitude en tant que candidat et démontre que vous êtes sérieux au sujet du travail. Cela vous permet également de mieux comprendre si le rôle est vraiment pour vous.

Voici nos dix principales questions d’entretien d’embauche à poser – même si nous vous recommandons de ne pas toutes les poser ! Deux ou trois questions menant à un vrai dialogue sont les meilleures.

Questions sur les exigences du poste

1. Quelles sont les principales priorités au cours des premiers mois de travail ?

La réponse vous donnera des indices sur les vrais défis quotidiens et toutes les contraintes politiques/pratiques. Bien sûr, le panel pourrait vous demander quelles devraient être les priorités, alors assurez-vous d’y avoir réfléchi.

2. Quels critères seront utilisés pour évaluer ma performance ?

C’est poser des questions sur les objectifs réels du travail. Encore une fois, assurez-vous d’avoir vos propres idées sur les indicateurs de performance raisonnables.

3. Selon vous, quels sont les plus grands défis auxquels est confronté le nouveau titulaire du poste ?

Le panel doit se référer aux opportunités et contraintes internes et externes.

Questions sur le développement et la progression de carrière

4. Qu’est-ce que les titulaires de postes précédents ont fait?

Cela vous donnera une idée des parcours de carrière typiques et de la qualité d’un terrain d’entraînement pour la progression vers le haut.

5. Quelles opportunités existe-t-il pour se former/acquérir de l’expérience dans (un domaine particulier) ?

Assurez-vous de choisir quelque chose qui est pertinent pour le travail – en particulier quelque chose qui prend de plus en plus d’importance pour le département. Cela démontre également un engagement envers votre propre apprentissage et progression.

6. Dans quelle mesure ai-je la possibilité d’utiliser mon expérience/compétence dans… dans le rôle ?

Vous pouvez avoir une qualification, un domaine d’expertise ou une compétence particulière (comme une langue). C’est l’occasion de présenter des aspects supplémentaires que vous pouvez apporter à un travail, mais uniquement si cela est réellement utile dans le rôle.

Questions sur l’orientation stratégique de l’organisation

7. Comment le plan de l’organisation pour (sélectionner un objectif stratégique clé) affectera-t-il ce rôle ?

Particulièrement utile si vous avez de véritables inquiétudes quant à l’impact qu’un changement particulier peut avoir (comme une recherche de rentabilité future ou une augmentation du nombre d’étudiants).

8. Comment voyez-vous le département/rôle évoluer à plus long terme ?

Une question très ouverte qui peut débusquer tout changement majeur prévu, comme une réorganisation. Si on vous demande de clarifier cela davantage, vous pouvez le relier à des objectifs stratégiques spécifiques.

Questions sur la propre expérience de l’intervieweur

9. Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ici ?

Vous pouvez impressionner le jury d’entretien d’embauche en recherchant les antécédents professionnels des enquêteurs et en leur demandant comment ils trouvent le travail ici par rapport au travail dans une institution précédente.

dix. Comment décririez-vous la culture organisationnelle/l’environnement de travail ?

En tant que candidat externe, vous voudrez peut-être poser des questions sur la culture organisationnelle ; pour un rôle interne dans un autre département, mieux vaut se renseigner sur l’environnement de travail.

Gardez toutes les questions sur le salaire/les points supplémentaires, les heures de travail et les avantages sociaux jusqu’à l’étape finale de la sélection, lorsque le poste vous a été proposé et que vous êtes en mesure de négocier à partir d’une position plus forte.

N’oubliez pas de faire une forte impression finale en remerciant le jury d’entretien d’embauche pour le temps qu’il vous a consacré, en réitérant votre aptitude et votre intérêt pour le poste et en vous renseignant sur les prochaines étapes du processus de sélection.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT VOTRE FORMATION !〈〈〈 Cliquez ICI 〉〉〉